Wei Tuo 韋馱


« Skanda », aussi connu sous le nom de « Wei Tuo » (韋馱), est un « bodhisattva » (菩薩) du « Mahayana  » (大乘/ »Grand Véhicule ») considéré comme le gardien des enseignements Bouddhiques. Dans la tradition chinoise, il est aussi parfois appelé « HuFa WeiTuo ZunTian PuSa » (護法韋馱尊天菩薩), signifiant « bodhisattva Skanda, Honorable Protecteur du Dharma », parce qu’il est le chef de file des vingt-quatre divinités célestes mentionnées dans le « Sutra de la lumière dorée » (金光明經). Dans les temples chinois, Skanda fait face à la statue de « Bouddha » (佛) dans la salle principale. Dans d’autres, il est à l’extrême droite de l’autel, tandis que sur la gauche on retrouve son homologue, « Sangharama » (personnifié comme le général historique « Guan Yu » [關羽]). On retrouve son image à la fin des sutras chinois, pour rappeler son vœu: celui de protéger et préserver le « Dharma » (法/ »foi bouddhique »). Son anniversaire est célébré le troisième jour du sixième mois lunaire.

Les effigies de WeiTuo sont supposées accorder une protection contre le Mal.

Selon les légendes, Skanda était le fils d’un roi vertueux qui avait une foi totale dans les enseignements de Bouddha. Quand ce dernier est entré nirvana, il chargea Skanda de garder le « Dharma » (法/ »Loi »). Il était de son devoir de protéger les membres de la « Sangha » (僧伽/ »Communauté Bouddhique ») lorsqu’elle était perturbée par « Mara » (天魔), le tentateur, et aussi pour résoudre les conflits des pratiquants du Bouddhisme. Quelques jours après le décès et la crémation du « Bouddha » (佛), des démons volèrent ses reliques. Sa foi fut alors démontrée lorsqu’il parvint à vaincre ces derniers et récupérer le précieux butin. Les histoires varient sur ​​la façon dont Skanda fut introduit dans le panthéon traditionnel bouddhique chinois. Certains proposèrent que ses caractéristiques soient inspirées d’une divinité chinoise apparue dans le roman classique « canonisation des Dieux » (?). Toutefois, l’existence d’images illustrées antérieures à la « dynastie Ming » (明朝) fixe ses origines à une période antérieure au développement du bouddhisme en Chine. Skanda est décrit comme un jeune homme vêtu d’une armure et d’un casque de général, et est généralement appuyée sur un « Vajra » (金剛). Certains suggèrent que Skanda peut provenir de l’hindouisme, inspiré de la divinité guerrière « Kartikeya/Muruga », qui porte le titre « Skanda ».

D’autres soulignent qu’il pourrait aussi être une manifestation de « Vajrapani » (金剛手), un « Bodhisattva » (菩薩) avec qui on lui prête certaines similitudes, du fait qu’ils emploient, tous deux, le Vajra comme arme et sont des protecteurs célestes du bouddhisme. Bien que Skanda ne soit qu’un « Deva » (天人/ »être divin »), il est également considéré comme un Bodhisattva. Lorsqu’ « Avalokitesvara » (觀世音/ »GuanYin » en chinois) fut réincarnée en princesse « Miao Shan » (妙善), Skanda fut l’un des généraux au service de son cruel père. Il l’aimait mais se rendit compte qu’il ne pouvait être un partenaire approprié pour elle car elle était une être pur. Cependant, Skanda fut inspiré par la gentillesse de la princesse et décida donc de lui rester fidèle et dévoué, à défaut de pouvoir la prendre pour femme. Afin d’échapper à son père, MiaoShan pris la fuite, accompagnée de Skanda qui l’aida à construire un temple et un royaume en son honneur. Cependant, le roi les retrouva et les tua tous les deux. Skanda, en raison de son dévouement envers la princesse, atteint le statut de Bodhisattva et promis de toujours la servir et la protéger. Son apparition en tant que général chinois est le vestige direct de cette anecdote.

Cet article, publié dans Culture chinoise, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s